L’équitation de tradition française

L’équitation de tradition française

L’équitation de tradition française est née de la passion des écuyers français, dont Salomon de La Broue, François Robichon de la Guérinière, Antoine de Pluvinel, François Baucher, Alexis L’hotte et le général Decarpentry. Il s’agit d’une discipline basée surtout sur une meilleure entente entre l’Homme et le cheval. L’absence de contraintes ainsi que la légèreté doivent être au rendez-vous dans la pratique de cette activité.

L’histoire de l’équitation de tradition française

equitation-de-tradition-francaise.jpg

L’équitation de tradition française puise son origine auprès des académies équestres de la Renaissance. Antoine de Pluvinel s’est inspiré de l’initiative des écuyers italiens dans la création de leurs établissements et s’est décidé de créer sa propre académie, en 1954. Il a pu atteindre son objectif avec l’aide de Salomon de La Broue, un spécialiste de cette discipline. L’équitation de tradition française est disponible uniquement se propose aux académies, dont la principale mission est d’initier les jeunes nobles aux techniques d’équitation. Les sortants de ces académies sont capables de chasser ou de participer à des excursions à cheval. Ils peuvent aussi monter et descendre facilement d’un cheval, sans omettre l’élégance, tout en imitant les gestes des participants aux ballets de chevaux. Si l’équitation de tradition française arrive à rencontrer l’essor à travers l’Europe, c’est grâce aux manèges de Versailles.  

La reconnaissance par l’UNESCO

unesco.jpg

La discipline a pu obtenir la reconnaissance de différentes institutions françaises, notamment l’Ecole nationale d’équitation et le Ministère de la culture. Depuis septembre 2008, l’équitation de tradition française est considérée, à l’initiative du Ministre de la culture de l’époque, comme patrimoine culturel immatériel français. A l’issu de la réunion du Comité de l’UNESCO en date du 28 novembre 2011 qui a eu lieu à Bali, en Indonésie, l’équitation de tradition française est classée patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. A titre de rappel, la Communauté Tradition Equestre française a été fondée en décembre 2014.